En ce début d'année scolaire et avec ce soleil provocateur, cinq classes ont débuté un cycle marche. L'occasion de découvrir son patrimoine proche, les différents paysages, naturels ou artificiels, la construction de la voie TGV, de se repérer dans l'espace et de respecter le code de la route. Cette marche reste un moyen d'apprentissage multiple en éducation physique, en géographie, en géologie, en histoire des constructions et en éducation à la route.

N'ayant pas obtenu encore le droit à l'image des enseignants, je ne peux que photographier leurs pieds. Pour la marche, cela semble logique. Le jeu consiste à reconnaître qui est qui ? Voici quelques indices:

Il n'y a ni M. Bruneau (chaussures de Nîmes olympique) ni Madame Gazé (talons aiguilles).

Madame Borelly porte des brogues gauloises de fabrication française.

Monsieur Chambon ne connaît pas le mot basket. Il fait du handball.

Madame Tolmos porte des baskets aux couleurs "camouflage" pour ne pas effrayer l'œdicnème criard.

Madame Cislini a le bronzage sud-américain, muy caliente.

Madame Cheung possède les calendriers du stade français.

Trouver chaussure à son pied
Retour à l'accueil