La nuit fut calme entre les dernières endormies à minuit et les premières réveillées à six heures. La nuit fut courte pour les adultes mais il n'y eut aucun déplacement. Le maître et Clément ont bien dormi et surtout bien ronflé pour le plus grand désarroi du côté garçon. Une cabale se monte pour les réunir tous les deux, portes closes. Mais nul ne peut se supporter et encore moins un ronfleur d'un autre ronfleur.

Les poneys nous attendaient en bas de la bâtisse. Pépito, Pivoine, Milka, Biscotte,Tartine et les autres sont nos nouveaux amis. Malgré une odeur typique et forte, du fumier de ci de là, de l'urine à flot et des poils qui tombent sans oublier les flatulences d'Eva (je précise, c'est le nom d'un poney), les enfants les adorent (A quoi ça sert de faire un effort). La monitrice s'appelle Carole. Je préfère l'odeur du poney que la cocotte qui s'exprime dans une chambre avec les deux litres de parfum utilisés par matinée !!!!!!!

Ils ont été caressés, soignés, bichonnés, brossés, dorlotés, tressés pour le plus grand bonheur de tous et de toutes.

Un grand tour dans la garrigue a été organisé.

Ce soir, rencontre sportive au sommet foot et handball.

Retour à l'accueil