Après la lettre anonyme de la dernière fois, voici une oeuvre picturale placée dans mon bureau avec comme message "on vous observe Monsieur Chambon, vous n'êtes pas seul". J'ai pensé immédiatement à David Vincent qui, ayant cherché un raccourci un soir qu'il ne trouva jamais les a rencontrés. Je ne regarde plus les parents de la même façon mais jette un coup d'oeil à leur auriculaire pour en voir la souplesse. Je me demande si mon état mental de santé ne s'aggrave pas ou bien, suis-je l'objet d'une machination d'un groupuscule machiavélique ? En attendant, je zieute dans tous les sens pour dénicher une micro-caméra d'un surprise surprise.

Pendant ce temps, la voiture de la police municipale trône derrière moi augmentant l'effet solennel des élèves convoqués dans le bureau. Suite au prochain numéro

Le mystère s'épaissit
Retour à l'accueil