Je vois autour de moi des villages où les directeurs et les directrices, soumis à nouveau à des pressions et des inquiétudes au sujet des démarches administratives et des recommandations pour le déroulement de la moindre manifestation renoncent à effectuer la fête de l'école comme ils l'effectuaient les années précédentes. Malgré la demande légitime des parents, des associations et des municipalités de maintenir la fête de l'école qui rassemble tout le village et toutes les générations, ils abdiquent, un par un, les uns derrières les autres. Mes collègues-directeurs renoncent. Il faut dire que malgré les annonces à grand fracas dans le bulletin officiel sur la simplification des tâches de direction, je n'ai jamais eu autant de démarches à effectuer que cette année avec le doublon papier et logiciel informatique bancale pour informer les services compétents de la moindre manifestation. Je vous épargne les enquêtes urgentes qui n'alignent que des chiffres pour des bureaux feutrés. Nos supérieurs hiérarchiques ont effectué leur travail en nous rappelant notre responsabilité dans et en dehors de l'école. Il faut dire que les attentats du 13 novembre ont changé la donne. Les vacances de Noël auront été pour moi cette année les plus merveilleuses sous les guirlandes du bureau dans un PPMS/PSC (Plan PArticulier de Mise en Surêté et Plan de Sauvegarde Communal) dantesque, réalisé en collaboration proche avec Monsieur Sébastien, le policier Municipal et la Municipalité. Nous vivons sous une certaine peur et une peur certaine.

Je vis pour des Valeurs et je m'oppose qu'on bafoue des siècles de liberté et d'égalité. Tout comme pour ma collègue de la maternelle, la fête d'école aura bien lieu à Aubord. La cohésion Mairie/Ecole/Parents d'élèves/Association existe. Pour diverses raisons mais surtout pour la gestion du monde présent, la fête aura lieu au hangar cette année. Certes, la salle, malgré sa grandeur, sera étriquée et si la chaleur revient, la température sera élevée. J'espère que vous viendrez en nombre et entre amis. N'oubliez les parents des villages n'ayant pas de fête d'école, ils sont les bienvenus. Quant à moi avec le dynamique Monsieur Andrieu, le professionnel Monsieur Sébastien et Monsieur Le Maire et son équipe nous resterons vigilants pour réussir ce moment convivial.

Le thème de la fête est "Liberté". Comme par hasard, nous avons voulu le notifier à notre manière. La liberté sera donc déclinée sous diverses coutures. Mes collègues ne manquent pas d'imagination.

Enfin pour les amoureux de la fête, je rassure que la formule est identique à celle de l'an dernier avec plats, grillades et boissons.

J'écris ton nom. Vous, n'oubliez d'écrire la date : vendredi 24 juin à 18h30 au Hangar. (Messieurs, il n'y a pas de match, ce soir-là..... rassurés !? )

Retour à l'accueil