Parce que nous vivons dans un monde où la technologie a pris le pas sur nos vies personnelles et professionnelles, il est de notre devoir, à tous et à chacun de vivre avec, d'en comprendre les avantages, mais aussi les risques. Se jeter à corps perdu dans le tout électronique du virtuel serait un suicide collectif tant intellectuel que psychologique. De l'ancienne génération, parents, grands-parents, nous les vieux aux yeux de nos enfants, avons eu la chance de nous construire de nuages blancs et de princesses qui dorment au bois. Mais nos enfants, jetés dans le tambour en mode essorage ultime de la technologie se perdent entre les entités extrêmes du bien et du mal. Parfois malheureusement, l'outil technologique avec son dictateur Internet brise la vie de jeunes harcelés par les mots, les phrases et les vidéos des soit-disant camarades.  La souffrance psychologique est invisible et son meurtrier n'a pas de visage.

En ayant l'intervention des gendarmes de la brigade de Bernis pour alerter et avertir nos enfants, encore enfants, qui rêvent de leur adolescence avec portable et réseau social, les informations capitales pour les préparer à sauter le pas  ont été exposées.

N'oublions pas, chers parents, que la discussion, l'échange en tête à tête, en face en face protégeront nos enfants. Les prendre dans ses bras et dire qu'on les aime, les aidera à passer le cap si difficile de celui de l'adolescence...     

Internet et ses dangers.
Retour à l'accueil