Entre les sirènes publicitaires et les enjeux commerciaux, les produits manufacturés rivalisent d'ingéniosité pour séduire le consommateur. Malheureusement dans un but mercantile, ces grandes enseignes se soucient peu des déchets qu'elles produisent. C'est au consommateur, au bout de la chaîne d'effectuer ce travail. Par le geste, par l'écoparticipation, par les impôts, nous nous devons de préserver la planète. Entre les poubelles de couleur, les déchetteries, les composteurs, les événements ponctuels, l'être humain apprend le bon geste pour transmettre à la génération suivante une Terre aux couleurs naturelles. Sur l'école, Nathalie, Sophie et Christiane viennent chaque année nous rappeler le bon geste et l'évolution du système de recyclage.Quant à nous tous, moutons de Panurge, unissons-nous  pour bannir de nos achats les emballages, sur-emballages et cartons inutiles. Faisons plier le monstre de l'agroalimentaires pour ses beaux emballages à durée de vie courte. Apprenons à nos enfants que le héros à la mode imprimé sur paquet est un zéro de l'écologie.   

Trois générations, une spécialiste et une jeunesse prêtes à redonner vie aux déchets.
Trois générations, une spécialiste et une jeunesse prêtes à redonner vie aux déchets.
Trois générations, une spécialiste et une jeunesse prêtes à redonner vie aux déchets.

Trois générations, une spécialiste et une jeunesse prêtes à redonner vie aux déchets.

Retour à l'accueil