Il n'y a pas de petit geste et le premier entraîne les suivants. Quand l'opération "bouchon d'amour" a débuté il y a deux ans, nul ne pensait qu'elle deviendrait pérenne. Non seulement les enfants y participent mais cela est devenu un réflexe pour tous. Les parents, par leur métier, réalisent l'opération et il n'est pas rare de voir des enfants apporter des sacs plus volumineux qu'eux. C'est le cas pour Océlie, Paccino et les autres. Cette fois-ci, c'est Alyssa qui apporte des grands sacs de bouchons. Martine, la responsable de l'opération sur Aubord est ravie et ses passages sont de plus en plus nombreux. Sur le fronton de notre édifice, nous pouvons rajouter à notre devise: solidarité. Avec ces bouchons, la solidarité avec les personnes à mobilité réduite s'opère. 

Le mardi 2 mai, des personnes handicapées viendront partager un moment avec les CM2 et parler de leurs difficultés quotidiennes dans un monde qui petit à petit s'adapte. Avec nos mètres cubes de bouchons, c'est une avancée pour eux et nous sommes ravis. Continuons à récupérer ces bouchons. 

Mon petit bouchon.
Retour à l'accueil