Certains amènent des tortues, d'autres des hérissons et les derniers des peluches. Cette fois-ci, Eloïse a  apporté un serpent... vivant. Heureusement, papa était là; pompier de profession. La maîtresse était très rassurée. Par contre, un vent de panique à l'énonciation du mot "serpent" vint troubler la quiétude de la salle des maîtres. Une bien belle leçon de choses pour les élèves du ce1 qui a permis de redorer l'image négative du serpent en général. Quant à la maîtresse, malgré une crainte profonde, elle en a profité pour prendre la bête à pleines mains.  

Un serpent à l'école...
Un serpent à l'école...
Retour à l'accueil